Etre manager face aux risques psycho-sociaux : quelle posture ?

17 mai 2013
Concerto

Escalier

Au niveau de l’équipe et à titre individuel, le manager de proximité est désigné comme le premier acteur de prévention des risques psycho-sociaux

(Enquête IFOP GDSE 2007, rapport LAROSE, LACHMANN, PENICAUD  http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/02_17_Rapport_-Bien-etre_et_efficacite_au_travail-.pdf)

Un acteur de prévention, certes, mais également le premier sur le banc des accusés. Les managers sont de plus en plus inquiets. Dans bien des cas, ils n’osent plus donner des ordres de peur de se faire accuser de harcèlement.

Comment exercer son autorité ? Voilà le véritable enjeu des managers actuellement. Le rapport de force s’est inversé. Et pourtant le paradoxe est que moins une équipe est dirigée et encadrée, plus il y a de probabilités que s’y développent des pratiques à risques psychosociaux.

Aussi, il apparaît plus que jamais essentiel pour un manager de prendre et de garder les bonnes mesures dans l’exercice de ses fonctions managériales.

En tant que manager, il s’agit à la fois de faire attention à soi (connaitre ses limites et relayer les informations) et aux autres (prêter attention aux signaux faibles de ses collaborateurs)

L’observation des variations de comportement de ses collaborateurs, permet au manager de dresser une typologie des signaux faibles :

  1. liés à la performance dans le travail : baisse des résultats, gestion du temps, atteinte des objectifs
  2. liés à l’intégration dans le collectif de travail : rejet, mise à l’écart, attitudes négatives en réunions, situation de bouc émissaire, moqueries
  3. liés à la motivation : hyperactivité, mise en retrait, résignation
  4. liés à la communication : agressivité, confusion, hésitation, maladresses, pleurs ou rires
  5. liés à des addictions : café, cigarette, boissons, jeux, médicaments
  6. liés à des symptômes physiques : maux de tête, de dos, arrêts maladie à répétition

 

 

1 Comment. Leave new

Il est vrai que pour déceler d’éventuels risques psycho-sociaux, il faut connaitre ses salariés. Votre billet est très bien fait. Le rappel des signes visibles liés aux RPS peuvent être d’une grande aide.

Répondre

Répondre à Evelyne@RPS Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>